Comment devenir allié.e de la lutte anti-racisme? #BLACKLIVESMATTER

Bonsoir,

Aujourd’hui je viens vous parler d’un sujet important, comment agir au quotidien pour lutter contre le racisme et soutenir la communauté Noire en tant que personne blanche. N’hésite pas à partager cet article autour de toi, ne restons pas silencieux !

Etre un allié des luttes anti-racistes c’est être ACTIF AU QUOTIDIEN. Voici comment vous pouvez agir contre le racisme

Reconnaitre le privilège blanc

Ne pas avoir peur pour sa vie face aux forces de l’ordre est un privilège. Ne pas craindre de se faire arrêter en raison de sa couleur de peau en est un également. On ne le répètera jamais assez mais fermer les yeux sur la notion de privilège blanc est une façon de taire le racisme endémique qui sévit partout dans le monde. Cependant, reconnaître ce privilège est un premier pas pour réduire l’injustice qui l’engendre.

Si vous êtes une personne blanche, vous avez ce qu’on appelle des privilèges: vous ne subissez pas d’oppressions racistes. Mais vous pouvez vous associer aux personnes qui en sont victimes pour combattre ensemble le système. Vous devenez alors, dans le jargon militant, « allié.e » de cette lutte. Vous ne vivez pas les discriminations, mais vous en avez conscience et vous souhaitez mettre des choses en places pour les éradiquer

Ecouter les personnes qui subissent le racisme

Lutter contre le racisme en tant qu’alliés c’est apprendre à écouter les personnes qui subissent le racisme et ne pas remettre leur parole en doute. C’est accepter de se remettre en question et reconnaître ses erreurs.

S’éduquer

Il est essentiel de s’éduquer sur la question du racisme, surtout en tant qu’alliés. Pour le déconstruire, lutter contre, il faut d’abord comprendre où commence le racisme et ce qu’il implique.

S’engager et agir à son échelle

Ne pas être raciste ne signifie pas être anti-raciste pour autant. Lutter contre le racisme c’est s’engager et agir. L’antiracisme définit une opposition aux doctrines raciste, plutôt qu’une passivité.

Prenons par exemple ce que les anglophones appellent « colorblindness » (ou le fait de « ne pas voir les couleurs »), qui ignore volontairement la couleur de peau d’une personne, ainsi que ce qu’elle implique, sous couvert du « nous sommes tous égaux ». Dr Monnica T. Williams, psychologue afro-américaine, explique ainsi que ce courant « crée une société qui nie les expériences raciales négatives [des personnes de couleur], rejette leur héritage culturel et invalide leurs perspectives uniques ».

James Baldwin, réalisateur afro-américain, indique comme relayé par le compte Instagram Décolonisons-nous : « Humainement, personnellement, la couleur n’existe pas. Politiquement, elle existe. Mais c’est là une distinction si subtile que l’Ouest n’a pas été capable de la faire ».  « Ne pas voir les couleurs » revient à ainsi ignorer les discriminations et situations spécifiques que subissent les personnes racisées. Être anti-raciste, c’est reconnaître ces différences et se battre activement pour qu’elles n’impliquent pas de discriminations.

Se taire face aux violences policières, face à l’injustice, c’est, d’une façon, laisser vivre et grandir le racisme. En revanche, manifester, signer des pétitions, relayer la parole des personnes discriminées (ATTENTION A NE PAS PARLER POUR EUX MAIS BIEN D’AMPLIFIER LEUR VOIX) et permettre ainsi d’amplifications de leur voix que ce soit sur les réseaux ou dans une manifestation, c’est agir concrètement dans la lutte contre le racisme.


LIENS POUR S’EDUQUER SUR LA LUTTE CONTRE LE RACISME

Mettez dans vos oreilles @kiffetarace,  le podcast de @gracefullyfried et @RokhayaDiallo qui décortique plein de sujets passionnants. Elles ont même fait un épisode spécial pour être un.e bon.ne allié.e, c’est royal. https://www.binge.audio/comment-etre-un·e-bon·ne-allie·e/
Écoutez aussi @lapoudreNE qui a donné la parole à de nombreuses femmes racisées, des voix qu’on entend trop peu. Plusieurs épisodes m’ont frappée, dont celui où elle interviewait Assa Traoré. https://soundcloud.com/nouvelles-ecoutes/la-poudre-episode-21-assa-traore
@womenwhodostuff a fait un gros boulot de collecte des livres, films, podcasts, etc, pour s’éduquer contre le racisme. Si avec tout ça on ne comprend pas mieux le problème… (https://t.co/zAukFbjbWE?amp=1
THREAD TWITTER DES PETITIONS QUE VOUS POUVEZ SIGNER A PARTIR DE N’IMPORTE QUEL PAYS (https://twitter.com/jzngshoseok/status/1265882502595588096?s=21)
En documentaires et films vous pouvez regarder :
  •  Hello Privilège.Its me, Chelsea 
  • « Birth Of Nation » de Nate Parker 
  • 12 years a slave (disponible aussi en livre)
  • American History X 
  • When They See US 
  • Dear White People (dispo sur Netflix)

Il en existe sûrement d’autres alors n’hésitez pas à partager.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s